Les Dames de la Joliette

[ Marseille, Paca ]  Musiques traditionnelles, polyphonie

Les cinq « Dames de la Joliette » viennent chacune d’une rive différente de la Méditerranée ; elles portent en elles la Sicile, la Provence, la Grèce, la Kabylie et l’Espagne. Le compositeur Gil Aniorte Paz les a invitées à chanter les textes de poétesses. « Les femmes sont souvent oubliées dans l’histoire de la littérature, alors que les poétesses que nous chantons ont toujours des histoires magnifiques » s’agace Maura Guerrera, la Sicilienne de la bande. « Je suis honorée de leur prêter ma voix ». Marseille aussi prête sa voix. La ville inspire ces chanteuses quand elles frappent un pandeiro de sambiste brésilien ou tambourinent sur la table. Sans elle, pas de collectif. « Marseille, c’est un endroit où on peut vibrer avec les autres » s’enflamme Maura. « C’est aussi un endroit où il y a une forte présence méditerranéenne. Il y a un vrai amour pour la diversité, pour la mixité ». Elle avoue : « Même si une partie de moi reste en Sicile, je trouve que ça a beaucoup de sens d’être ici, de participer à de tels projets ».