KYAB YUL-SA 

Valenciennes-Lille-Boulogne sur mer, Hauts de France ]  Musique métissée Tibet / Iran / Europe du Nord

Lobsang Chonzor vit son deuxième exil. Sa famille a dû fuir le Tibet et c’est dans une école de réfugiés que Lobsang a appris les danses, musiques et chants traditionnels de son peuple. Il s’est ensuite fixé à Valenciennes, où il a fondé une famille et un trio contrasté mais cohérent. Kyab Yul-Sa lui permet en effet de collaborer avec la violoniste et bouzoukiste Margaux Lienard et le percussionniste Julien Lahaye. Les cordes chaleureuses de la première, le délicat martèlement du second sur la peau de son tambour persan, tout complète à la perfection l’art de Lobsang, fait d’un chant éclatant et de cavalcades effrénées sur le long manche d’un luth. « La musique dépasse les langues, on peut dialoguer avec tout le monde » répète Lobsang. Son trio maintient ainsi les traditions tibétaines vivantes, c’est-à-dire changeantes et ouvertes aux autres, à distance des musées et loin des grands magasins. « La musique tibétaine, c’est bien plus que ce qu’on entend dans les rayons de Nature & Découvertes » rappelle très justement Margaux Lienard.