SISSY ZHOU

Musique traditionnelle chinoise  [ La Roque d’Anthéron, région sud  ]

 « Le Guzheng est un instrument vieux de 4000 ans mais qui a évolué dans le répertoire comme dans la pratique. Il est aujourd’hui joué majoritairement par les femmes. Quand je joue en solo, je mêle un répertoire traditionnel, des compositions personnelles mais surtout, je veux faire découvrir au monde cet instrument qui, comme le qi qong, enseigne la maîtrise du corps, la respiration, la méditation. »

Originaire de Wuhan, berceau de la musique traditionnelle chinoise et du Guzheng (cithare chinoise à 21 cordes), Jinglin Zhou alias Sissy Zhou, s’initie à l’instrument dès l’âge de 6 ans auprès de son professeur de conservatoire, Maître Zhao. Elle s’installe en Provence en 2006 pour poursuivre un master en management culturel et se produit en solo valorisant un répertoire traditionnel mais aussi des compositions personnelles. Ses recherches sur les musiques provençales lui font rencontrer  Miquèu Montanaro, musicien (flûte, galoubet, tambourin) et compositeur. Ensemble, ils montent un duo, Lavande et Jasmin, rencontre des répertoires anciens provençaux et chinois, mais comportant également des compositions contemporaines. En 2007, Sissy Zhou monte le trio Love in Provence avec le pianiste Ludovic Selmi et le percussionniste Flavien Porcu mêlant fado, pièces classiques et jazz, un spectacle joué en Novembre 2014 à la Cité de la Musique de Marseille. En 2020, l’artiste chinoise a sorti un album de 8 titres intitulé « Lavande et Jasmin », fruit de sa collaboration avec Miquèu Montanaro.

© Youran Zhou