Présenté par la FAMDT, le Collectif MDM IdF et le festival Villes des Musiques du Monde, en partenariat avec le festival Au Fil des Voix, les Suds à Arles, la fondation Orange, avec le concours de Zone Franche, du RIF et des partenaires en région ‘’capteurs’’ et ‘’passeurs’’

Certains artistes remplissent les plus grandes salles de France sans jamais que leur nom ne soit prononcé sur les radios nationales. D’autres jouent chaque semaine dans l’arrière-salle d’un café différent sans le soutien d’un producteur. Ils ont en commun ce qui vaut mille foix mieux que l’appui des medias ou d’une maison de disque : un public. Dans un vertigineux jeu de miroir, de vastes communautés culturelles se reconnaissent en effet en eux. Qu’ils se définissent comme d’origine haïtienne, congoolaise ou kabyle, portugaise ou polonaise, sans parler des Bretons ou des Basques pareillement concernés, ces groupes constituent notre société, au même titre que, par exemple, des groupes de supporters de football ou d’adpetes de la danse classique. Les refrains qui les unissent sont le plus souvent des  »musiques d’ici ».


Nouveau dispositif de repérage et d’accompagnement d’artistes, Le Prix des Musiques d’ICI concerne à la fois des artistes issus des diasporas, et des artistes français travaillant sur les répertoires musicaux des diasporas qu’ils côtoient.

Son objectif : mettre en valeur le dynamisme de réseaux culturels qui échappent aux radars des circuits habituels.

En soutenant l’émergence d’artistes afin de lutter contre certaines formes d’exclusion, ce projet propose une action concrète qui montre la richesse des musiques de France, dans la diversité de leurs origines.

6 Régions participantes :
Ile-de-France, Normandie, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Occitanie, Auvergne Rhône Alpes, Bretagne.

Les 8 finalistes de la première édition :
Aywa, Eda, Le Projet Schinear, Magou Samb, Nirmaan, Paul Wamo, Serkan Uyar

Critères & sélection :

– Capacité du projet à désenclaver les territoires,

– L’intérêt social et culturel du projet, concomitant à l’approche artistique,

– Etre originaire pour au moins un membre du groupe d’une des diasporas installées en France,

– Etre majoritairement implanté dans une des régions de France participantes au dispositif,

– Ne pas avoir signé avec une major ou un gros producteur de spectacle dans les 5 dernières années,

– soumettre trois titres enregistrés, une bio, une photo, une fiche technique, une vidéo live si le groupe en a.

Quel Prix ? : Les lauréats bénéficieront de conseils professionnels de la part des organisateurs du Prix, d’un accueil en résidence et d’une campagne de diffusion, notamment grâce à l’implication de ‘’Passeurs’’, partenaires privilégiés dans chaque région pour accompagner les lauréats dans la réalisation de leurs projets. Ils représentent pour la plupart un lieu de diffusion et résidence ou un festival.

I : Des ‘’capteurs’’ des 6 régions participantes pré-sélectionnent des artistes en respectant autant que possible une diversité d’aires culturelles (Afrique/Moyen Orient – Europe – Amériques/Caraïbes – Asie/Océanie).
Les Capteurs sont des relais reconnus et repérés pour leur fine connaissance de leur territoire qui sont en mesure de dénicher et d’aiguiller des groupes vers le dispositif. Ils sont représentés par des petites structures, des acteurs associatifs de terrain, des personnes physiques, en lien avec les acteurs musicaux au sein des communautés culturelles ou d’associations de ressortissants des communautés culturelles. Les Capteurs détaillés ci-dessous par région ont permis d’identifier, pour la première édition, plus de 80 projets, dont nous en avons présenté 50 au jury de présélection après vérification des critères de candidature.

II : Les projets présélectionnés (environ 50) sont écoutés par jury de présélection qui retient 8 propositions, 8 finalistes à voir en concert filmé pour ensuite désigner 4 lauréats lors de la réunion d’un jury final, d’après leur dossier et leur prestation live.

III : Présentation des 8 finalistes de la première édition au cours du Festival Villes Des Musiques Du Monde en 2017 :

– Le 15 oct au Studio de l’Ermitage avant Roger Raspail : EDA et PAUL WAMO

– Le 28 oct à Petit Bain avant Thomas Pitiot : MAGOU SAMB & DAKAR TRANSE et NIRMAAN

– Le 11 nov à Petit Bain avant Rona Hartner et Pad Brapad : ZIVELI ORKESTAR et PROJET SCHINEAR

– Le 13 novembre à FGO-Barbara avant le 9X3 Rumba et un Brass Band de la Nouvelle-Orléans : AYWA et SERKAN UYAR

IV : Le jury final se réunit après les concerts filmés, pour désigner les les lauréats du Prix des Musiques d’ICI

Les lauréats

LES 5 ARTISTES DE LA PREMIERE EDITION 2017/2018 :

LE PROJET SCHINEAR

Auvergne-Rhône-Alpes / Chine

leprojet

Ce trio de la région lyonnaise né de la volonté du musicien chinois Li’ang Zhao arrivé en France en 2012, réussit un tour de force inédit : une rencontre entre les Balkans, le Moyen-Orient et l’Asie, entre musiques traditionnelles et énergie rock . On croise ainsi un Erhu (violon chinois à deux cordes), un Zhonghu (alto chinois à deux cordes) joués de façon originale, une mandole kabyle, des percussions, du chant de gorge Ils animent aussi des ateliers-découverte des instruments chinois et arabes, des ateliers de musicothérapie auprès des autistes, et des ateliers d’écoute dans les maisons de retraite et en milieu scolaire.

Concerts et résidences dans le cadre du Prix des Musiques d’ICI :
– 11 novembre 2017 @ Petit Bain dans le cadre du festival Villes des Musiques du Monde (auditions finalistes)
– 31 janvier 2018 @ L’Alhambra dans le cadre du festival Au Fil des Voix (concerts lauréats)
– 23 juin 2018 @ La Courneuve dans le cadre du festival  »Ville-Monde »
– 29 juin Festival Sous les Etoiles, Ambérieux (69)
– Oct>Déc 2018 : Tournée JMFrance

> Résidence en IDF à l’automne 2018

www.projet-schinear.com

MAGOU SAMB

Île-de-France / Sénégal

magou

Guitariste et chanteur sénégalais installé à Paris, Magou propose un folk tiré du ‘’ndeup’’, rythme traditionnel « Lébou » (les pêcheurs de Dakar) où se mêlent chants, danses et percussions et dont la pratique peut aller jusqu’à la transe mystique. Voix rauque et puissante, jeu de guitare teinté de tradition mandingue, de mbalax, de blues… Magou a aussi créé un répertoire de contes montrant les vertus des traditions animistes dans la préservation de la nature.

Concerts et résidences dans le cadre du Prix des Musiques d’ICI :

– 28 octobre 2017 @ Petit Bain dans le cadre du festival Villes des Musiques du Monde (auditions finalistes)
– 19 janvier @ La Petite Halle dans le cadre des Warm-up shows des Rares Talents
– 31 janvier 2018 @ l’Alhambra dans le cadre du festival Au Fil des Voix (concert des lauréats
– 27 mai 2018 @ Festival Rares Talents à Montreuil
– 14 juin @ Espace Prévert – Savigny le Temple
– 23 juin à Anthony : Festival de Cirque contemporain SOLSTICE
– Résidence à venir à l’automne 2018

Bandcamp

Facebook

NIRMAAN

Bretagne / Inde

nirmaan

Nirmaan est né de la rencontre en 2012 en Inde de Parveen Sabrina Khan, fille d’une bretonne et d’un grand musicien du Rajasthan, d’Antoine Lahay, et d’Etienne Cabaret, qui fréquentent là bas le Kawa Cultural Club, le lieu de création de la famille Khan. De retour en Bretagne, les trois nouveaux amis créent le groupe avec deux autres musiciens, entre rock alternatif, musique classique indienne et pop. Par ailleurs, la chanteuse anime des ateliers de chant du Rajasthan dans les écoles de Bretagne.

Concerts et résidences dans le cadre du Prix des Musiques d’ICI :
– 11 novembre 2017 @ Petit Bain dans le cadre du festival Villes des Musiques du Monde (auditions finalistes)
– 31 janvier @ l’Alhambra dans le cadre du festival Au Fil des Voix (concert des lauréats)
– 21 juin 2018 à La Courneuve dans le cadre du festival  »Ville-Monde »
– 9 juillet @ Festival Convivencia

 

www.nirmaan.fr

PAUL WAMO

Provence-Alpes-Côte-d’Azur / Nouvelle-Calédonie

paul

Conteur, slameur, chanteur kanak originaire de l’ile de Lifou en Nouvelle Calédonie, Paul Wamo Taneisi est aujourd’hui basé à Marseille, et participe à de nombreux projets artistiques autour de l’écriture et de l’oralité. Rythmes kanak et sonorités actuelles habitent son style, ancré dans ses origines et tendu vers l’ailleurs.

Concerts et résidences dans le cadre du Prix des Musiques d’ICI :
– 15 octobre 2017 @ Studio de l’Ermitage dans le cadre du festival Villes des Musiques du Monde (auditions finalistes)
– 31 janvier 2018 @ L’Alhambra dans le cadre du festival Au Fil des Voix (concert des lauréats)
– 22 février @ L’Eolienne – Marseille
– 17 mars @ 104 – Paris dans le cadre des 10 ans de MEDIAPART avce le soutien des Suds à Arles
– 22 juin 2018 @ La Courneuve (93) dans le cadre du festival  »Ville-Monde »
– 1er et 23 juin @ Istres MP2018
– du 21 au 25 juillet @ Avignon – TOMA
– résidence à venir à l’automne 2018

www.paul-wamo.com

SERKAN UYAR

Normandie / Turquie

uyar

Originaire de Konya, la ville sacrée des derviches tourneurs, et basé en Normandie, Serkan Uyar est une figure bien connue au sein de la diaspora turque, et demandé dans toute la France, notamment grâce à sa voix tout à fait impressionnante…. Il joue du luth baglama, du saz, de la guitare flamenca, des percussions, dont il a appris la maîtrise au prestigieux Conservatoire de Bakou en Azerbaïdjan. Il se produit en solo ou accompagné de deux musiciens, un joueur de kabak kemane, et un percussionniste, oudiste et joueur de clavier.

Concerts et résidences dans le cadre du Prix des Musiques d’ICI :
– 12 novembre 2017 @ FGO BARBARA dans le cadre du festival Villes des Musiques du Monde (auditions finalistes)
– 31 janvier 2018 @ L’Alhambra dans le cadre du festival Au Fil des Voix
– 17 mars @ Théâtre de Caen
– 25 mai  à Flers – Normandie
– résidence à Caen automne 2018

Site Internet

Contact